Bad Kids
Toulouse
Rencontres pour la mise en place du réseau communiste antigestionnaire!
Categories: Ailleurs, ICI

En ce début d’été se tiendront les rencontres pour un Réseau Communiste Antigestionnaire, soit un peu plus de 6 mois après la diffusion du texte d’appel à la formation du réseau[1].

 

Depuis lors, des réunions de  présentations du projet de réseau ont été organisée plusieurs  villes. Dans certaines, un collectif local s’est formé, rassemblant des personnes et/ou des collectifs intéressées par la démarche de la création de ce réseau.

 

Ce réseau n’existe pas encore. C’est lors des rencontres de cet été qu’il doit être formalisé et pour cela, nous devons nous mettre d’accord sur plusieurs choses. Il s’agira aussi de constater les points sur lesquels nous n’avons pas à être unanimes pour avancer. Après tout, c’est un réseau que nous voulons créer, pas une secte évangéliste !

Plus précisément, les discussions peuvent êtres divisées en deux grandes catégories :

– Les débats de fonds, ou nous proposons de discuter à bâtons rompus sur plusieurs thèmes importants, tels que la question du genre, les luttes de précaires, l’intervention…

– Les discussions sur le réseau, c’est à dire son fonctionnement, ses objectifs, son activité et ses limites.

 

Toutes les personnes qui se retrouvent dans les grandes lignes du texte « Pour un RCA »[2], et qui souhaitent participer à la création du réseau sont les bienvenues.

 

Les rencontres d’été pour un Réseau Communiste Antigestionnaire auront lieu du 9 au 15 juillet 2014.  Elles se tiendront à proximité de Montauban (30 min dans le tarn et garonne).

 

 

 Le programme de la semaine.

Mercredi 9 : accueil, mise en place matériel et logistique. Le soir « AG » de fonctionnement des rencontres.

 

Jeudi 10 :

1er débat de fond. Amorce d’un bilan des luttes de précaires et chômeurs de ces dernières années. Comment organiser la solidarité de classe en évitant les écueils de la charité, de l’assistanat et/ou de l’entre-soi ? Comment articuler l’auto-défense collective avec une perspective révolutionnaire?

2ème débat de fond.  Retour sur les luttes et initiatives de solidarité ainsi que les luttes en réponse aux besoins. Quel terrain et quel mode d’intervention ? Par exemple quel intérêt de s’intégrer dans des luttes sur les CRA, les prisons ou de faire d’autre actions de solidarité tournées vers des groupes sociaux dont on ne fait partie ? Cela pose aussi la question du soutien extérieur aux luttes déjà existantes, ou à celles que l’on voudrait voir exister.

 

Vendredi 11 :  

3ème débat de fond. La centralité de la question de genre dans la lutte des classes aujourd’hui. Quelles luttes des femmes? Quelles perspectives révolutionnaires?

1ère discussion sur le réseau. Qu’est-ce que ce réseau? Présentation et retour sur le texte « pour un réseau communiste antigestionnaire ».

 

Samedi 12 :

2ème discussion sur le réseau. Comment faire fonctionner ce réseau ? Réflexion sur les diverses modalités de fonctionnement et prises de décisions…

 

Dimanche 13 :

3ème discussion sur le réseau. Réflexion autour des propositions d’activités à mettre en place avec le réseau. (à préparer dans la semaine).

 

Lundi 14 :

4ème débat de fond. Nationalisme et communautarisme en période de crise. Volonté de discuter de deux phénomènes en expansion depuis la crise. La montée d’un nationalisme populiste dans les discours face aux prétendues causes de la crise (mondialisation, finance, étrangers…), de l’extrême droite au front de gauche (voir plus loin). Et en parallèle le réflexe communautaire comme réflexe de survie pour de larges franges du prolétariat.

 

Mardi 15 : Grand rangement et nettoyage du lieu.

 

Bien sur ce programme provisoire peut-être amené à subir des changements, notamment lors de l’AG de début des rencontres le mercredi 9. Et chacun est libre de venir proposer d’autres ateliers.

 

Pour préparer les débats de fond, des textes vont être proposés sur ce site dans le courant du mois de juin. Ils sont le résultat de discussions engagées dans les différentes villes où le réseau à tenu des présentations publiques (Marseille, Montpellier, Toulouse, Paris, Lyon, Lilles, Bruxelles…).

————————————————————–

Logistique des rencontres :

Le prix par jour et par personne est de 6 euros pour les trois repas. (alcool et grignotage personnel non compris). Si tu veux mettre plus pas de soucis, si t’as moins on s’arrangera.

– Des équipes de cuisine et de ménage tourneront chaque jour. Si tu/vous avez la possibilité de ramener de la bouffe faut pas hésiter.

– Le lieu est un grand gîte composé d’une grande salle de réunion, d’une cuisine et de sanitaires/douches ainsi que de chambres à l’étage. Ainsi entre 15 et 20 personnes pourront dormir « à l’intérieur » (priorité à ceux qui en on besoin), pour le reste prévoir des tentes (plusieurs parcelles autours pour camper).

– C’est en campagne. Le mieux est de venir sans animaux, si jamais c’est pas possible prévoir de quoi l’attacher.

Pour venir, annoncez votre venue par mail à  rencontresrca2014@riseup.net

Ou par téléphone au    0762028076    

 

[1]     Pour retrouver le texte en ligne : www.reseauantigestion.org

[2]     On l’a dit, c’est en ligne !

Leave a Reply